As-tu signé le bon contrat ?

La Pensée du mois : Mars 2017

contrat

« Faire confiance » que cela signifie-t-il de nos jours ?

Ces deux mots très basiques, sont en réalité la partie émergée de notre iceberg. En effet ils reflètent réellement ce que nous avons au plus profond notre cœur, et ce pour quoi nous sommes prêts à donner ou pas.

Toutefois cet « état de cœur » se résume à deux attitudes totalement antagonistes :

Soit nous faisons confiance de manière aveugle et l’on peut s’interroger sur le pourquoi, la finalité d’un tel choix et ses conséquences.

Soit notre confiance n’existe plus, remplacée par de la méfiance et de l’individualisme exacerbés, tout aussi inquiétant pour une espèce comme l’espèce humaine !

Il y a quelques années de cela, un slogan marketing d’une grande enseigne de distribution a marqué à jamais notre esprit : Nous vous proposons un contrat de confiance (moyennant votre argent bien sûr), ça vous dit quelque chose ?

Mais qui peut ainsi se prévaloir de vous connaître pour vous proposer une telle démarche ? Tout au plus un contrat SAV …. En effet, faire confiance implique en premier lieu une connaissance réciproque, basée sur des relations sincères, honnêtes, conséquentes et pérennes. Alors seulement nous pouvons prétendre aller plus loin.

La Bible nous en révèle une toute autre profondeur en Psaumes 40 verset 4 : « Heureux l’homme qui place sa confiance en Dieu et ne se tourne pas vers les hautains et les menteurs ».

Et en Psaumes 62 verset 8 : « En tout temps, peuples, confiez-vous-en lui, répandez vos cœurs en sa présence, Dieu est notre refuge »

S’il est bien quelqu’un qui nous connait au plus profond de notre être, c’est notre Créateur, auprès duquel nous pouvons nous confier sans compter, sans méfiance et gratuitement.

Psaumes 139 verset 13 : « C’est toi qui as formé mes reins, Qui m’as tissé dans le sein de ma mère »

Qu’il est beau et rassurant de savoir que nous sommes une perle de grand prix à ses yeux, qu’il a donné son Fils unique pour témoigner de sa confiance vis-à-vis de sa création qu’il aime d’un Amour inconditionnel et rétablir ce lien originel avec comme seul « contrat », celui de lui donner en retour notre confiance.

Si tu as déjà vécu une confiance aveugle auprès des Hommes, ce qui a pu te blesser, t’as entraîné dans les ravins de la vie ou au contraire que ton cœur est fermé à l’idée même qu’une confiance quelconque puisse exister en ce monde et être vécue, saches qu’aujourd’hui seule la confiance que tu mettras en Dieu, te permettra de comprendre ce qu’il est, ce qu’est une « vraie » confiance et dans quel refuge il te donne de vivre ainsi au sein de ce monde :

  • Dieu ne donne pas comme le monde donne, comme les Hommes donnent. Il n’y trouve aucun intérêt mais le fait par amour pour toi.
  • Dieu n’attend rien en retour si ce n’est notre amour pour lui, il a déjà donné ce qu’il avait de plus cher, son Fils pour nous.
  • Dieu ne déçoit jamais, ne tient pas rigueur, car son Amour pour nous est sans limite.

Et toi, quel contrat as-tu signé ?

L’Equipe de LPV

>> Nous vous encourageons à adresser vos commentaires via notre page contact et/ou nous demander les réflexions sur les pensées mensuelles proposées.

Avez-vous choisi votre éternité ?

La Pensée du mois : Février 2017

faire-le-bon-choix

De tous temps l’Humanité est à la recherche du sens de son existence, d’où elle vient et surtout où elle va ainsi…

Quel vertige pour notre compréhension humaine si restreinte du monde qui nous entoure, recherche pourtant légitime car il est écrit dans :

Ecclésiaste chapitre 3, verset 11 : « …. Dieu a mis dans le cœur de tout Homme la pensée de l’éternité… »

Chaque jour de notre existence comporte son lot de problèmes à résoudre, de conflits à gérer, de difficultés de tous ordres qui mobilisent toute notre énergie pour si peu de temps à vivre ! A quoi bon ?

L’Homme, de par sa désobéissance originelle, s’est coupé de la bénédiction de son créateur, s’étant imposé à la fois une limite temporelle quant à son existence mais également une vie de labeur bien inutile :

Genèse chapitre 3 verset 19 : « C’est à la sueur de ton front que tu travailleras jusqu’à ce que tu redeviennes poussière … ».

Alors si notre ultime quête sur cette terre est l’épanouissement de soi-même, posons-nous vraiment la bonne question :

Voulons-nous nous épuiser à gérer notre vie d’Homme si misérable, et ce tout au long de notre courte vie ou préférons-nous construire notre « arche spirituelle » comme Noé l’a fait en son temps ?

Vous pouvez le faire, il n’est pas trop tard et ainsi choisir votre avenir et éternité auprès de celui qui nous a créé.

Jésus-Christ est mort pour nous réconcilier avec son Père, notre Créateur et nous permettre d’être en sa présence pour toujours.

Faites le bon choix tant qu’il en est encore temps, la vie est si courte…

L’Equipe de LPV

>> Nous vous encourageons à adresser vos commentaires via notre page contact et/ou nous demander les réflexions sur les pensées mensuelles proposées.

« Si Dieu le veut », d’accord, mais le veut-il ?

quelle-direction

La Pensée du mois : Octobre 2016

Actes des Apôtres 

« Tes oreilles entendront derrière toi la voix qui dira : Voici le chemin, marchez-y ! Car vous iriez à droite, ou vous iriez à gauche. » (Esaïe 30:21)

L’inch’allah de l’arabe a son équivalent en français, « si Dieu le veut » et au-delà de la langue, on le trouve dans bien des cultures. C’est le reflet d’une croyance liée à la prédestination pensant que tout est écrit d’avance. Est-ce que le Dieu de la Bible n’aurait pas créé l’homme libre ? Pourtant le texte biblique parle souvent des projets que Dieu a pour nous, de ses plans, de ses choix. On parle de son omniscience, celui qui connaît tout. De multiples prophéties s’accomplissent sous nos yeux encore. Que penser ?

L’homme est prêt à croire aux diseurs de bonne aventure, chiromanciens, astrologues de tout poil et vit en contrepartie dans la crainte de la réalisation des prédictions qui lui ont été faites. Dieu annonce qu’il a pour nous des projets de paix et non de malheur (Jérémie 29:11). Pouvons-nous connaître plus précisément ses desseins ?

Tout au long de votre lecture du livre des Actes des Apôtres, vous allez voir comment Dieu sait révéler des choses cachées que lui seul connaît. Il ne s’agit pas de s’approcher de Dieu pour découvrir les résultats du loto, bien sûr, mais pour le connaître lui d’abord et ensuite, dans notre marche avec lui, découvrir ses choix pour nous. Dans Jean 10, Jésus fait des affirmations on ne peut plus claires à propos de ses brebis : elles le connaissent, elles le suivent, elles entendent sa voix… Déjà par la bouche du prophète Esaïe la promesse est faite (30:21).

Découvrez combien de fois de telles révélations se produisent dans le livres des Actes des Apôtres. Vous avez par l’exemple de Pierre au chapitre 5 qui sait qu’un dénommé Ananias ment, Paul apprend qu’il ne doit pas aller en Asie au chapitre 16…

Vous verrez, Dieu veut nous conduire par son Esprit. Ses choix sont les meilleurs pour nous car s’il est notre Créateur, il sait tout de nous et ce qui est bon pour nous.

Eugène RARD – Missionnaire de Semer

>> Nous vous encourageons à adresser vos commentaires via notre page contact et/ou nous demander les réflexions sur les Pensées mensuelles des livres proposées.